Galerie Sagot-Le Garrec


Galerie Sagot-Le Garrec


Fondée en 1881 par Edmond Sagot, la galerie Sagot-Le Garrec est l'une des plus anciennes galeries d'art parisiennes. Située à Saint-Germain-des-Prés, elle est spécialisée dans la photographie, l’estampe et le dessin des XIXe et XXe siècles. La galerie participe initialement à l’essor de la lithographie en couleurs, développe le marché de l’affiche et est l'une des principales références dans l’histoire de l’estampe moderne.

Histoire

Le libraire et imprimeur visionnaire Edmond Sagot reconnut très tôt les possibilités commerciales offertes par l'essor fulgurant de nouvelles formes de gravures d'art. En effet, selon Alain Weill, sa minuscule boutique parisienne, ouverte en 1876, devient rapidement le rendez-vous des collectionneurs d'affiches d'art. Les amateurs d'affiches lithographiées, qui devaient arracher l'œuvre désirée des murs ou soudoyer un afficheur, peuvent désormais acheter une copie parfaite directement chez Edmond Sagot qui, fort de ce succès, fonde officiellement dans la foulée sa galerie spécialisée dans les dessins, eaux-fortes, lithographies et affiches en 1881 au 53 rue d'Argout. La galerie offre des affiches spéciales en édition limitée, imprimées sur du papier de luxe et signées par l'artiste et anticipe un phénomène qualifié par Octave Uzanne d'« affichomanie ».

Sagot a confirmé son statut d'épicentre de l'estampe moderne en faisant dessiner les cartes de visite pour la galerie par les grands artistes français de l'époque. L'exemple le plus célèbre est la carte de Félix Vallotton, également utilisée comme publicité dans les principaux magazines. Les activités de marchand d'art et d'éditeur d'Edmond Sagot lui permettent de constituer un considérable fonds d’œuvres de Bottini, Bracquemond, Corot, Daumier, Delacroix, Fantin-Latour, Gauguin, Géricault, Goya, Manet, Pissarro, Redon, Rodin ou Vallotton.

À sa mort en 1917, c'est son gendre Maurice Le Garrec (qui avait lui-même ouvert en 1913 une boutique aux mêmes spécialisations) qui prend la relève. Il conserve conserve l'association des deux noms. L’achat de la série de 36 sculptures d'Honoré Daumier, Les Célébrités du Juste milieu, constitue l'acte fondateur de son activité de marchand. En 1937, son épouse Berthe Le Garrec, fille d’Edmond Sagot, lui succède à la direction de la galerie.

Aujourd'hui, la galerie Sagot-Le Garrec est située 10 rue de Buci. Elle est dirigée depuis 2009 par Nicolas Romand, cinquième génération de marchands.

Artistes exposés par la galerie

Expositions récentes

Notes et références

Liens externes

  • Site officiel
  • Article du Musée d'Orsay sur les Célébrités du Juste milieu
  • Archives de la galerie Sagot-Le Garrec (1881-1967), AGORHA - Bibliothèque de l'INHA, collections Jacques Doucet (Paris).
  • Portail de la gravure et de l'estampe
  • Portail des arts
  • Portail de l’art contemporain
  • Portail de Paris

Galerie Sagot-Le Garrec


Langue des articles



Quelques articles à proximité