Marquee Club


Marquee Club


Le Marquee était un club londonien où se sont produits de nombreux groupes de rock. alors débutants et peu connus du grand public. D'abord dédié au Jazz et au Rythm & Blues, le club s'est dès les années 1960 ouvert à tous les styles et courants musicaux.

Ouvert par Harold Pendleton en 1958 d'abord au 165 Oxford Street, le club est le théâtre de la première représentation publique des Rolling Stones, le . Deux ans plus tard, le Marquee déménage au 90, Wardour Street, son adresse la plus connue, où il restera jusqu'en 1988. Au-delà des Stones, des groupes devenus planétaires comme The Who (1964), Pink Floyd (1966), Led Zeppelin (1968), Supertramp (1970), AC/DC (1976), Dire straits (1978), U2 (1980), Iron Maiden (1980) ou encore Metallica (1984) ont tous fait leurs débuts sur la scène londonienne en commençant par jouer au Marquee.

Le Marquee fonctionnait sous la forme de concerts uniques et ponctuels ou par un système original de programmation appelé Residencies: si le premier concert d'un groupe rencontrait du succès, celui-ci se voyait proposer par les propriétaires du club de revenir jouer régulièrement un soir fixe de la semaine, ce qui permettait de rapidement fidéliser son public et étendre sa renommée, notamment en faisant venir la presse musicale au fur et à mesure que l'affluence grossissait. Le nombre de concerts prévus dans une residency variait de 4 à 5 (Scorpions (1975), Motörhead (1975), the Damned, (1977)) à plusieurs dizaines, le record étant détenu par Manfred Mann's qui donna 102 concerts au Marquee entre 1962 et 1963. La plupart des residencies comptait plutôt traditionnellement entre 10 et 30 concerts, programmés toujours le même soir de la semaine afin d'assurer un bouche-à-oreille efficace.

Le groupe australien AC/DC a par exemple donné 11 concerts au Marquee entre mai et décembre 1976 en y jouant un lundi sur deux, contribuant à assoir leur réputation en Grande-Bretagne en finissant par y attirer 1000 spectateurs pour une capacité officielle de 700 places - déclenchant ainsi l'intérêt des médias britanniques et des tour-managers qui leur proposèrent d'assurer la première partie de la tournée européenne de Rainbow. De façon similaire, le groupe de rock progressif Marillion a donné 21 concerts au Marquee la seule année 1982, ce qui leur a permis de se faire rapidement repérer et signer par la major-company EMI.

Une Residency réussie permettait également souvent aux groupes de se voir proposer dans la foulée de jouer au festival de Reading devant une audience bien plus conséquente, ce festival d'été rassemblant alors plusieurs dizaines de milliers de spectateurs au nord de Londres. Les groupes Twisted Sister, AC/DC, Marillion, Ian Gillan, Twelth Night se sont par exemple servis de leurs passages remarqués au Marquee comme d'un tremplin pour attirer l'attention des programmateurs du festival de Reading.

Les groupes Magma et Trust sont les seules formations françaises à avoir joué au Marquee (Magma s'y produira en 1974 et Trust donnera 3 concerts en mars et août 1981, les deux concerts d'août précédant la participation du groupe au festival de Reading).

Bien que souvent associée au punk et au hard rock, la programmation du Marquee était remarquablement éclectique. Outre les Rolling Stones, sa scène a accueilli notamment les débuts de Taste, King Crimson, les Who, David Bowie, Jethro Tull, les Moody Blues, Jimi Hendrix, les Yardbirds, Pink Floyd, Motörhead, Saxon, Thin Lizzy, Joe Cocker, les Sex Pistols, The Police, AC/DC , Guns N' Roses, Metallica, The Cure, Joy Division, Duran Duran, Dream Theater, Iron Maiden, Def Leppard, Marillion ou encore Led Zeppelin.

Le prix du ticket d'entrée au Marquee variait entre 1 et 2 £ dans les années 1980 (équivalent à 4.5 £ en 2020, soit moins de 5 euros actuels), un tarif volontairement bas garantissant une accessibilité au plus grand nombre, ce qui a contribué au succès du club et à l'engouement d'un public souvent constitué de lycéens, d'étudiants et de jeunes travailleurs pour Wardour Street.

Devant le succès grandissant rencontré par ses concerts, le Marquee ouvrit sa scène de 2 à 3 puis 5 soirs par semaine, pour finir par ne jamais fermer et proposer des concerts 7 jours sur 7 durant la dernière décennie de son exploitation à Wardour Street. La renommée du Marquee, notamment dans les années 1980 est telle que des groupes désormais établis revinrent y jouer des concerts de prestige (les Who avaient ouvert la voie en y rejouant en décembre 1968, après leur première tournée des stades U.S. et avant leur passage légendaire à Woodstock; Genesis y fera une apparition en 1982 en plein Abacab UK tour, Def Leppard s'y produira pour la première date mondiale de son Pyromania World Tour en 1985, Kiss y jouera en 1988 durant son Crazy Nights Tour et Alice Cooper y donnera un concert en 1989 en ouverture de la tournée britannique de son Trashes the World tour) tandis que d'autres y tournent des clip-vidéos enregistrés en semi-live, tel I'm Your Man de WHAM! (1985) ou Incommunicado de Marillion (1987).

The Marquee Studio était un studio d'enregistrement situé à l'arrière du club, permettant aux groupes venus y jouer de profiter de leur présence sur place pour y enregistrer des titres et parfois des albums entiers. Des artistes comme Elton John (Here and There), Marillion (Script for a Jester's Tears), Vangelis (The Dragon), ou The Clash, (Golden Bullets) y ont eu notamment recours.

Divers albums live ont également été directement enregistrés pendant des concerts au Marquee, le plus souvent sous forme de mini-album ou EP par des formations issues de la mouvance hard rock ou rock progressif (Twisted Sister Live at the Marquee Club, Guns N' Roses Live from the Jungle, Dream Theater Live at the Marquee, Marillion Early stages, Gary Moore Live, Bruce Dickinson Alive in Studio A, Hanoi Rock All Those Waster Years, Twelth Night Live and Let Live, Iron Maiden Live!!!+One). Les Rolling Stones ressortiront en 2015 sous format DVD l'intégralité de leur concert donné au Marquee en mars 1971 et filmé alors par la télévision américaine, From the Vault: The Marquee Club Live in 1971.

Le site de Wardour Street est finalement vendu en 1988, signant également la disparition du studio d'enregistrement attenant au club. Le Marquee occupe dès lors plusieurs emplacements successifs (Charing Cross road, Parkfield Street, Leicester Square, St Martins Lane (Covent Garden)) jusqu'en 2008, lorsque le site de Covent Garden ferme ses portes. Les dernières années d'exploitation seront caractérisées par une succession de divers propriétaires issus du show-business (le manager de Rod Stewart, Dave Stewart des Eurythmics ou Nathan Lowry) et une évolution de la programmation musicale en direction parfois de DJ's ou de lancements promotionnels d'artistes par des maisons de disques ou des groupes de média culturels comme MTV, et non plus systématiquement de concerts live de groupes prometteurs n'ayant jamais encore sorti d'album.

Le dernier concert au 90 Wardour Street fut donné le 18 juillet 1988 par le guitariste Joe Satriani, et cette adresse fait désormais partie des London Rock' n Roll Tour proposés aux touristes, comme étant le seul site historique et emblématique du Marquee.

La liste des principaux artistes s'étant produits au Marquee entre 1957 et 1992 est consultable ici.

Notes et références

  • Portail du rock
  • Portail du Royaume-Uni

Marquee Club


Langue des articles



Quelques articles à proximité