Castellum divisorium de Nîmes


Castellum divisorium de Nîmes


Le castellum divisorium, ou castellum aquae, est un monument romain construit au Ier siècle à Nîmes, dans le Gard.

Historique

La construction du castellum remonte au Ier siècle. À l'époque romaine, il constituait l'aboutissement de l'aqueduc qui acheminait l'eau de la fontaine d'Eure à la colonie romaine de Nemausus, via le pont du Gard. Après avoir voyagé sur une cinquantaine de kilomètres à travers la garrigue, l'eau était répartie dans toute la ville par le moyen de canalisations, dont on peut encore aujourd'hui observer les ouvertures.

L'édifice a été mis au jour en 1844 et fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1875. Ses vestiges se situent dans le centre-ville de Nîmes, rue de la Lampèze.

Turnbull & Asser

Structure

Il comprend un bassin circulaire de près de 6 m de diamètre qui était à l'origine couvert et 10 ouvertures d'un diamètre de 40 cm. L'eau arrivait par un canal à section rectangulaire et elle était distribuée dans les différents quartiers de Nemausus grâce à 10 tuyaux en plomb partant des 10 ouvertures. Au fond du bassin, 3 autres ouvertures permettaient de le vidanger,.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Nemausus
  • Pont du Gard
  • Aqueduc de Nîmes
  • Liste des monuments historiques de Nîmes

Liens externes

  • Le castellum sur le site officiel de la ville de Nîmes
  • Le castellum divisorium de Nîmes sur Structurae.
  • Portail de Nîmes
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la Rome antique
  • Portail de l’archéologie
  • Portail de l’eau
  • Portail des monuments historiques français


Castellum divisorium de Nîmes


Langue des articles



Quelques articles à proximité