Cimetière protestant de Nîmes


Cimetière protestant de Nîmes


Le Cimetière protestant est un édifice religieux de la ville de Nîmes, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Cimetière collectif protestant le plus ancien de France, il contient près de 6 000 tombes dont 2 720 « actives » et plusieurs notoriétés nîmoises.

Localisation

Le cimetière est situé au 17bis avenue du Pasteur-Paul-Brunel, anciennement la route d'Alès, à Nîmes.

Historique

Ce n'est qu'en 1782 que la première sépulture eut lieu après l'autorisation accordée par le roi Louis XVI en 1776, dans des parcelles de vigne et d'oliviers en dehors de la ville de Nîmes.

Il est inscrit comme monument historique depuis 2001.

Architecture

Il renferme la statue tombale de l'Immortalité, la dernière sculpture de Pradier. Haute de deux mètres, elle fut sculptée au début du XIXe siècle. La statue est classée à titre objet au titre des monuments historiques depuis le .

Personnalités inhumées au cimetière protestant de Nîmes

  • Élisabeth Barbier (1911-1996), romancière
  • Antoine Bigot (1825-1897), poète d'expression occitane
  • Auguste Bosc (1827-1879), sculpteur
  • Jean-Paul Brusset (1909-1985), peintre décorateur et illustrateur
  • Jean Donnedieu de Vabres (1918-2009), haut fonctionnaire
  • Jean Dubuisson (1914-2011), architecte
  • Henri-Jacques Espérandieu (1829-1874), architecte
  • Jacques Favre de Thierrens (1895)-1973), aviateur et peintre
  • Charles Gide (1847-1932), théoricien de l'économie sociale
  • Edmond Guiraud (1879-1961), dramaturge et acteur
  • Fanfonne Guillierme (1895-1989), manadière
  • Robert de Joly (1887]-1968), spéléologue
  • Francis Ponge (1899-1988), poète
  • Émile Reinaud (1854-1924), avocat et homme politique
  • Louis Rossel (1844-1871), officier et homme politique
  • Jules Salles-Wagner (1814-1900), peintre
  • Benjamin Valz (1787-1867), astronome
  • Samuel Vincent (1787-1837), pasteur

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Joanne Adolphe, 1880. Département du Gard. Hachette éd., 1 vol., 64 p., p. 58.
  • Anne Nègre (sous la dir. de Christian Chêne), Contribution à l'histoire du patrimoine : le cimetière protestant de Nîmes (1778-1910) (thèse de doctorat en droit), Poitiers, université de Poitiers, 2000 (présentation en ligne).
  • Anne Nègre, « Les protestants et la mort, le cimetière protestant de Nîmes », Patrimoines du Sud, no 5, 2017.
  • Jean Fleury (photogr. Didier Leclerc), Lumineuses ténèbres : le cimetière protestant de Nîmes, Nîmes, Sansouïre, 2017 (ISBN 979-10-91985-23-9).

Articles connexes

  • Liste des monuments historiques de Nîmes
  • Nîmes
  • Protestantisme en France

Liens externes

  • « Nîmes : l'histoire du cimetière sur le site « Les protestants de France » » (consulté le 6 mars 2012)
  • Le cimetière protestant de Nîmes sur le site "Cimetières de France et d'ailleurs"
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de Nîmes
  • Portail du protestantisme
  • Portail des monuments historiques français

Cimetière protestant de Nîmes


Langue des articles



Quelques articles à proximité