Thiverny


Thiverny


Thiverny est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie

Avec une superficie très réduite de seulement 2,06 km2, Thiverny est la septième commune la moins étendue du département de l'Oise.

Climat

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique altéré » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Il s’agit d’une zone de transition entre le climat océanique, le climat de montagne et le climat semi-continental. Les écarts de température entre hiver et été augmentent avec l'éloignement de la mer. La pluviométrie est plus faible qu'en bord de mer, sauf aux abords des reliefs.

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent aux données mensuelles sur la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat complétée par des études régionales prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Senlis », sur la commune de Senlis, mise en service en 1959 et qui se trouve à 12 km à vol d'oiseau,, où la température moyenne annuelle est de 10,7 °C et la hauteur de précipitations de 724,6 mm pour la période 1981-2010. Sur la station météorologique historique la plus proche, « Le Bourget », sur la commune de Bonneuil-en-France, dans le département du Val-d'Oise, mise en service en 1920 et à 31 km, la température moyenne annuelle évolue de 11,2 °C pour la période 1971-2000 à 11,6 °C pour 1981-2010, puis à 12,1 °C pour 1991-2020.


Urbanisme

Typologie

Thiverny est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,. Elle appartient à l'unité urbaine de Creil, une agglomération intra-départementale regroupant 23 communes et 123 989 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris dont elle est une commune de la couronne. Cette aire regroupe 1 929 communes,.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (67,1 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (67,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (67,1 %), forêts (12,6 %), zones urbanisées (8,5 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (8 %), eaux continentales (3,8 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Toponymie

Histoire

Site hallstattien restauré par les Romains, détruit à la fin du Ier siècle, reconstruit à l'époque d'Antonin. Vestiges préhistoriques et antiques : habitat de Hallstatt, sanctuaire souterrain, sanctuaire gallo-romain, atelier de tailleurs de pierre. Anciennes carrières et champignonnières.

Politique et administration

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008.

En 2018, la commune comptait 1 073 habitants, en augmentation de 0,66 % par rapport à 2013 (Oise : +1,44 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Pyramide des âges en 2007

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,8 %, 15 à 29 ans = 21,4 %, 30 à 44 ans = 21,4 %, 45 à 59 ans = 19,9 %, plus de 60 ans = 16,5 %) ;
  • 50,7 % de femmes (0 à 14 ans = 19,1 %, 15 à 29 ans = 20,8 %, 30 à 44 ans = 20,8 %, 45 à 59 ans = 18,5 %, plus de 60 ans = 20,8 %).

Lieux et monuments

Monument historique

Thiverny compte un monument historique sur son territoire

  • Église Saint-Leufroy (inscrite monument historique en 1930) :
    D'un plan très simple, cette église gothique du XIIIe siècle est entièrement voûtée d'ogives et se compose d'une nef unique de deux travées, ainsi que d'un chœur d'également deux travées, se terminant par un chevet plat. L'édifice actuel a eu un prédécesseur roman du XIe siècle, dont restent une partie de la façade occidentale, avec un contrefort plat, ainsi que tout le mur du nord, avec également un contrefort plat (près du chœur) et deux petites fenêtres en plein cintre.
    Cette église est dotée d'un nouveau portail vers 1130 / 1140, affectant une forme en tiers-point mais toujours roman. Il possède une triple archivolte sous un gâble, dont la voussure médiane est décorée de bâtons brisés, et qui repose sur deux groupes de trois colonnettes à chapiteaux. Le porche a été ajouté bien ultérieurement.
    La nef a été rebâtie vers 1230 / 1240 et élargie vers le sud, la forte déclivité au nord ne permettant pas une extension vers ce côté. Les petits chapiteaux à crochets et le profil en amande des ogives évoquent l'ancienne nef de l'église Saint-Médard de Creil. Au sud, deux petites fenêtres en lancette simple éclairent la nef. Pour le chœur, édifié pendant la seconde moitié du siècle, le maître d'œuvre a opté également pour des lancettes simples, sauf pour la grande baie du chevet, et bien que le chœur soit plus haut que la nef, il est tout aussi austère extérieurement.
    Le vitrail de la baie du chevet est d'origine, sachant que les vitraux du XIIIe siècle sont très rares dans la région, et représente le saint patron de l'église.
    Peu connue, sa fête patronale est célébrée localement le ou le dimanche suivant.

.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

  • Liste des communes de l'Oise

Liens externes

  • Site de la mairie
  • Thiverny sur le site de l'Institut géographique national
  • « Dossier complet : Commune de Thiverny (60635) », Recensement général de la population de 2016, INSEE, (consulté le ).
  • « Thiverny », Ma commune, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (consulté le ).

Notes et références

Notes

Références

  • Portail de l’Oise
  • Portail des communes de France

Thiverny


Langue des articles



ghbass

Quelques articles à proximité